Digivitalité

contact Actualités

Histoire de la nutrition

actu_digivitalite_nutritherapie_amis« La force, qui est en chacun de nous, est notre plus grand médecin »

L’utilisation des aliments à des fins médicinales remonte à la plus haute Antiquité.


Les Égyptiens connaissaient plus de vingt indications pour l’Ail, et consommaient du foie pour améliorer leur vision nocturne. Les Chinois utilisaient le Thé il y a cinq mille ans pour ses vertus médicinales, traitaient le goitre avec des algues et avaient décrit le béribéri et certains moyens de les contrer. Les Romains buvaient l’eau qui servait à rafraîchir leurs armures pour se donner de la vigueur. Les Grecs, eux, buvaient du vin dans lesquelles des pièces de fer avaient été placées et Hippocrate lui-même faisait figurer la nutrition en bonne place dans ses règles médicales. La consommation des fruits acides permit aux Viking de parcourir les mers pendant des siècles… alors que le Scorbut décimait des flottes entières de marins. Mis en évidence par un médecin anglais vers la moitié du 18e siècle, la prévention du scorbut par les agrumes a, dit-on, joué un rôle majeur dans la victoire britannique à la bataille de Trafalgar.

Néanmoins il faut attendre le 19e siècle pour voir se développer les expériences thérapeutiques liées à la consommation d’aliments. Les principales catégories de nutriments sont identifiés, les effets biologiques de la malnutrition sont décrits.Le lien entre la consommation des sucre, des graisses, et des protéines est établi, de même que celui entre les nutriments présents dans le sol et la croissance des plantes.

A l’aube du 20 siècle les savants décident aller plus loin : ils veulent comprendre les mécanismes responsables des pathologies alimentaires, prouver l’existence des vitamines…

Puis c’est l’explosion avec les années 50 : les chercheurs découvrent les liens entre alimentation et certaines maladies comme le cancer. Les radicaux libres, les antioxydants et les flavonoïdes apparaissent sur le devant de la scène. Le rôle physiologique et les propriétés des vitamines, minéraux, oligo-elementssont mieux compris. Dans certaine pays (Chine, Inde et Japon ), les scientifiques cherchent à mettre en évidence, à comprendre, et à prouver, les propriétés traditionnellement prêtées aux pantes de la pharmacopée.

Puis arrivent les années 90: L’importance de la synergie entre les nutriments est démontrée.
Les campagnes insistent sur l’intérêt des produits naturels qui contiennent ces composants sous une forme bio-assimilable. Les compléments alimentaires sont désormais sur le devant de la scène et gagnent la reconnaissance du public de plus en plus averti.

La nécessite d’une nutrition « intelligente », respectueuse des équilibres et des bienfaits naturels pour vivre plus longtemps et en bonne santé n’est plus un secret pour personne.

En pleine évolution, la « thérapie » de la nutrition s’impose désormais comme la nouvelle branche de santé porteuse des plus grands espoirs pour nous, nos enfants et de toute humanité.



Toutes les actualités